Paola

 Je m’appelle Paola. Je suis italienne. Je suis née à Turin, où j’ai grandi, mais je suis originaire du sud : de Calabre (Catona-Reggio Calabria) du côté de ma mère et des Pouilles (Ordona-Foggia) du côté de mon père. Je pense m’être lancée dans l’étude du phénomène migratoire ainsi que des problématiques – et des ressources – qui l’accompagnent en raison justement de mes racines « méditerranéennes » et du fait que je suis moi-même de « deuxième génération ». J’ai fait des études en langue et culture arabe à la Faculté de langues et de littérature étrangère de l’université de Turin et j’ai ensuite continué à étudier le monde islamique, toujours à Turin, à la Faculté de sciences des religions. Depuis maintenant dix ans, j’enseigne l’italien aux étrangers, aux arabophones notamment, et depuis quelques années, j’enseigne également l’arabe aux Italiens. J’ai longtemps travaillé dans des associations interculturelles et de communauté et j’ai fondé en 2008 une association de bénévolat italo-algérienne appelée JAWHARA et, en 2012, une galerie d’art et d’artisanat du Maghreb : TIZIRI. Le monde arabo-musulman et l’interculturalité sont ainsi devenus mon « pain quotidien », que ce soit dans mes études, dans mon travail ou dans ma vie privée. Comme le dit le nom de mon association, l’« Autre » est quelque chose de précieux, à valoriser pour le seul fait que c’est un être humain, un « diamant » !