Lassaad

Je m’appelle Lassaad. Je suis d’origine tunisienne.  J’ai vécu dans mon très beau pays jusqu’à l’âge de 22 ans, avant de m’installer à Turin en 2000 pour m’inscrire à la Faculté de lettres et de philosophie d’où je suis sorti diplôme en poche. J’ai enseigné ma langue maternelle, l’arabe, à des Italiens ainsi qu’à des enfants d’origine tunisienne de deuxième génération. Mon intérêt pour le thème de l’immigration est né par hasard, quand j’ai découvert que Madame « Emma », ma voisine tunisienne de naissance, est d’origine italienne (de Sicile). Je pense bien savoir faire le couscous, mais à côté d’elle, je suis un débutant ! Dès lors, je me suis renseigné sur l’immigration italienne en Tunisie, couronnant mes recherches par une thèse sur la langue et la culture italienne en Tunisie. Avec Turin, j’ai établi un rapport spécial : même si je suis né ailleurs, je m’y sens comme si c’était ma deuxième maison. Parfois pourtant, cette ville me suffoque et me pousse à partir. Mais ne vous inquiétez pas : apparemment, ce sont des réflexions et des pensées courantes d’un immigré comme un autre.