Adriana

Adriana Migrantour Torino

Je m’appelle Adriana. Je suis née à Bogota, en Colombie. J’avais à peu près 11 ans quand je suis venue rejoindre mon père à Turin. Il est colombien lui aussi. C’est dans cette ville que je suis allée à l’école, puis à la faculté de droit. C’est ici que j’ai grandi. Je ne peux pas vraiment dire que je suis étrangère, car mon grand-père paternel était originaire d’un petit village près de Bergame et il s’est expatrié en Amérique latine pendant les années du fascisme. C’est peut-être cette « tendance migrante » de ma famille qui a fait naître en moi l’intérêt pour le phénomène de l’immigration et les changements qu’il produit dans un environnement donné. Alors, après un cours sur le droit de vote et de citoyenneté pour les immigrés, j’ai étudié de manière un peu plus approfondie la législation en la matière et j’ai débarquée au centre interculturel de Turin et à la coopérative Viaggi Solidali. J’ai ainsi eu l’occasion de participer au tout premier cours pour les passeurs de culture et de devenir une des « guides migrantes » (à l’époque, on s’appelait ainsi) en mesure de raconter l’histoire et les transformations des quartiers de Turin. Cette expérience m’a permis de découvrir des aspects de Turin que je ne connaissais pas. Elle a fait ressurgir des souvenirs de mon enfance à Bogota et m’a surtout permis de comprendre ma chance, car j’ai compris que je ne dois pas être uniquement colombienne ou italienne, mais que je peux être un mélange des deux cultures sans perdre mon authenticité.